Home À visiter Journées du Patrimoine : une nuit insolite au Théâtre de la Cité

Journées du Patrimoine : une nuit insolite au Théâtre de la Cité

by Julien
Saison 23-24 Theatre de la cite

Chaque année, les Journées du Patrimoine nous offrent l’opportunité de découvrir des trésors cachés de notre histoire et de notre culture. Cette année, j’ai vécu une expérience inoubliable au Théâtre de la Cité (Centre Dramatique National de Toulouse) à l’occasion de cet événement. En effet, le théâtre ouvre ses portes chaque soir jusqu’au 17 septembre pour une expérience hors du commun : passer la nuit dans ses murs et explorer ses espaces secrets. Cette nuit a été une plongée profonde dans le monde du théâtre, de l’histoire et du patrimoine culturel.

Chaque nuit, 8 couples dorment au Théâtre de la Cité

Le rendez-vous était fixé à 18h aux 8 couples qui avaient été tirés au sort pour vivre l’expérience. La soirée a commencé par une visite guidée fascinante des différents espaces du théâtre : le plateau mais aussi les coulisses, les dessous, les loges et les réserves d’accessoires. Nous avons pu déambuler dans des allées de costumes qui avaient été utilisés dans d’innombrables pièces de théâtre au fil des années. Cette immersion préparait le terrain pour une nuit riche en émotions.

Nuit au Théâtre de la Cité Les dessous © Culture déconfiture
Les dessous du Théâtre de la Cité © Culture déconfiture
Théâtre de la Cité Costumes © Culture déconfiture
Costumes et ateliers du Théâtre de la Cité © Culture déconfiture

Le clou de la soirée fut l’accueil théâtralisé dans une chambre d’artiste. Pas question d’entrer dans la chambre comme on entre dans une vulgaire chambre d’hôtel. Chaque couple invité s’est placé devant la porte de sa chambre et a frappé trois coups. Un comédien a ouvert et nous a invités à rentrer, pour que nous prenions possession des lieux de la manière la plus théâtrale possible. Dans la chambre n°8 que j’occupais, c’est l’actrice Élise Friha qui a joué ce rôle d’hôtesse. Après nous avoir fait découvrir le lieu, elle nous a proposé de répéter avec elle, à l’impromptu, une scène du Retour au désert de Bernard-Marie Koltès.

Après avoir discuté avec les autres couples, j’ai appris que pour chaque chambre il y avait eu un scénario différent : certains ont ainsi été accueillis par Hamlet, Lorenzaccio ou encore un personnage de Juste la fin du monde de Jean-Luc Lagarce… Bref, on comprend très vite où on a mis les pieds !

Théâtre de la Cité Table de Chevet © Culture déconfiture
Sur la table de chevet de la chambre numéro 8… © Culture déconfiture

En cohérence avec la scène jouée, la chambre était parsemée d’indices en lien avec l’auteur : pièces de Koltès aux éditions de Minuit sur les tables de chevet, portrait de l’artiste et articles punaisés sur un tableau de liège… L’immersion était parfaite !

Comme si j’étais devenu un personnage d’une pièce de théâtre, l’excitation est montée à mesure que la soirée avançait.

Dîner avec les acteurs

Le dîner avec les comédiens a été une expérience très conviviale. Assis à côté d’eux, j’ai pu discuter de leur métier, de leurs rôles passés et de leur passion pour le théâtre. La conversation et la camaraderie avec les acteurs ont rendu cette expérience spéciale et le feeling est très bien passé entre les différents invités de cette soirée étonnante.

Théâtre de la Cité Julien © Culture déconfiture
Je me suis glissé dans la peau d’un acteur… © Culture déconfiture

La nuit s’est poursuivie avec une immersion totale dans le parcours d’un acteur. J’ai eu la chance d’essayer des costumes, de passer par une loge pour me maquiller et de ressentir l’excitation des coulisses avant d’entrer sur scène et jouer pendant quelques minutes sur le plateau. Cette expérience m’a donné une toute nouvelle perspective sur le métier d’acteur et sur les préparatifs nécessaires pour briller sur scène.

Au dodo les artistes !

Ensuite, nous avons été invités à regagner nos chambres où la comédienne qui nous a pris en charge pendant toute la soirée nous a accompagnés pour une dernière surprise. À la bougie et en pyjama, elle nous a ramenés en enfance avec un conte précolombien sur la création du soleil et de la lune. Les mots et l’histoire nous ont emmenés dans un autre monde, en nous mettant dans les conditions idéales d’un bon dodo.

Théâtre de la Cité Conte © Culture déconfiture
Elise nous a racontés comment sont nés le soleil et la lune selon un conte précolombien © Culture déconfiture

La nuit s’est terminée par une tisane apaisante en chambre et un peu de lecture (toujours Koltès, bien entendu). Dans l’obscurité du théâtre silencieux, j’ai réfléchi à cette expérience extraordinaire, me sentant chanceux d’avoir eu la possibilité de vivre une nuit si spéciale au Théâtre de la Cité.

Théâtre de la Cité Chambre
Chambre d’artiste au Théâtre de la Cité

Cette nuit au théâtre restera gravée dans ma mémoire comme une expérience unique, mêlant histoire, art et passion. C’était une nuit où j’ai véritablement ressenti l’âme du théâtre et où j’ai été accueilli dans l’univers magique des comédiens. Les Journées du Patrimoine nous réservent parfois des trésors inattendus et le Théâtre de la Cité a encore prouvé qu’il a l’art et la manière de rendre les choses inoubliables.

Qui a écrit cet article ?

Tous ses derniers articles

Faire la sieste sous les tropiques, parler littérature, théâtre et cinéma, écouter le craquement du glaçon plongé dans l'eau, frissonner avec Lovecraft, planifier des voyages en Italie... J'adore l'esprit rabelaisien, l'accent du sud-ouest et autres futilités de l'existence.

You may also like

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.