Home À lire De sang-froid, Truman Capote [CRITIQUE]

De sang-froid, Truman Capote [CRITIQUE]

by Allychachoo
Photo de la couverture du livre De sang-froid de Truman Capote sur une liseuse Kobo

Quand on m’a offert De sang-froid, je n’avais jamais entendu parler du fait divers dont parle ce livre. Truman Capote est un auteur classique de la littérature américaine que je connaissais pas, donc double raison de me plonger dans cette lecture.

Une histoire sordide

De sang-froid relaie une histoire véridique qui a eu lieu dans les années 1950 dans le Kansas. Une famille entière a été tuée. On va suivre l’enquête qui va mener à l’arrestation des meurtriers, leur procès puis leur sentence. On lit aussi tout l’émoi de la petite ville dans laquelle le drame s’est déroulé, et l’impact sur les habitants. Le tout avec une précision méticuleuse. Ce n’est pas le suspense qui nous tient en haleine ici. Plutôt la mise en oeuvre des forces qui ont conduit à ce drame.

Truman Capote a choisi d’aborder ce fait divers sous la forme d’un roman de “non fiction”. C’est-à-dire qu’il reprend les faits tels qu’ils se sont déroulés, mais dans un style narratif affirmé. Un genre spécifique qu’il est le premier à aborder de cette manière, alors même qu’il n’est pas journaliste. C’est pourtant une enquête extrêmement approfondie qu’il va mener pour écrire De sang-froid, virant apparemment même à l’obsession tant cette histoire va l’accaparer.

De ma difficulté avec la littérature américaine

Décidément. Encore. Une nouvelle fois, je bute sur un classique de la littérature américaine. J’ai apprécié découvrir l’histoire de De sang-froid, que je ne connaissais pas du tout. J’ai senti le “je ne sais quoi” de Truman Capote qui dépasse le simple cadre de relai d’un true crime. Il y a une vraie dimension dans cette œuvre, évidente. J’ai ressenti la prise de hauteur étonnante que permet l’apparente “froideur” du regard sur les meurtriers notamment.

Oui, mais voilà. Cela est resté un peu “dur” à lire sans que je sache vous exprimer exactement sur quels points. J’ai du mal avec le style, ce phrasé un peu particulier. J’ai eu un peu le même sentiment que face à Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur d’Harper Lee : la sensation de passer à côté de quelque chose. C’est une lecture qui a exigé pas mal de concentration de ma part pour ne pas décrocher.



Vous avez lu De sang-froid de Truman Capote ? Qu’en pensez-vous ?

Qui a écrit cet article ?

Tous ses derniers articles

Le nez dans les bouquins, le cœur dans les musées, les jambes à l'assaut du patrimoine et l'esprit en voyage ! Je partage avec vous mes découvertes culturelles du moment, diverses et variées, sans prise de tête. Éclectisme, je crie ton nom !
Serial blogueuse, retrouvez moi aussi sur mes blogs famille & lifestyle, Famille en chantier et Line&Color

You may also like