Home A lire Lady Hunt, Hélène Frappat

Lady Hunt, Hélène Frappat

by Allychachoo
lady hunt hélène frappat

lady hunt helene frappatJ’ai reçu ce livre dans le cadre des Matchs de la rentrée littéraire 2013 PriceMinister-Rakuten. Un concept qui m’a bien plu, étant donné qu’il s’agit d’une collaboration du site avec des blogs littéraires français pour choisir son livre préféré de la rentrée 2013 ! Au total, 12 livres sélectionnés par Les livres de George, Mille et unes frasques, Des galipettes entre les lignes et Moi, Clara et les mots. J’ai eu du mal à choisir dans cette grande liste… Mon choix s’est finalement porté sur Lady Hunt d’Hélène Frappat, tout simplement parce qu’à la lecture du 4ème de couverture j’ai reconnu une rue de Paris à côté de laquelle j’ai longuement habité 🙂 Choix totalement subjectif donc, comme vous pouvez le constater !

Lady Hunt, c’est l’histoire de Laura Kern, une jeune femme qui travaille dans une agence immobilière des beaux quartiers de Paris. C’est à peu près la seule chose facile à raconter sur ce roman, car il est vraiment très difficile à résumer… C’est le mystère qui est au cœur de l’intrigue. Un mystère qui entoure à la fois un appartement, une maison, la propre famille de Laura, son équilibre psychologique, des rêves… Lady Hunt surfe en permanence sur une ligne extrêmement floue entre la réalité du quotidien de Laura, ce qu’elle vit et ce qu’elle croit vivre. Ce n’est pourtant pas un livre que je classerais dans le surnaturel, mais il joue clairement sur la confusion des genres.

Honnêtement, cela faisait longtemps que je n’avais pas lu un roman si bien écrit ! Un vrai plaisir de lire la langue recherchée d’Hélène Frappat, qui mêle habilement français et anglais. On retrouve une répétition des thèmes et des mots – la rousseur, le rêve, la malédiction familiale, la maladie, l’irrationnel, la brume, « l’âme » des habitations, la langue anglaise, le sang… – qui est lancinante, et imprime un faux rythme extrêmement particulier au roman, tout en lenteur. On avance à travers les pages avec une angoisse sourde, et bien que le personnage ne soit pas forcément attachant en elle-même on se prend à entrer dans sa vie avec l’envie de comprendre comment elle va dénouer les liens de la « malédiction » familiale qui pèse sur elle. Et je le redis, mais c’est vraiment le style très soigné de l’écriture qui maintient toute l’histoire, et qui rend paradoxalement cette confusion entre réel et irréel si fluide.

C’est un très beau roman, que j’ai beaucoup aimé. Je suis rentrée dedans petit à petit, me laissant happer par le style plutôt que par l’histoire, qui est d’ailleurs secondaire à mon sens et sans « but »  précis. Mais cela reste un type de roman très particulier, qui à mon avis ne plaira pas à tout le monde ! Le jeu des Matchs de la rentrée littéraire, c’est de noter le livre lu : je mettrais 17/20 à Lady Hunt, car la beauté de la langue m’a vraiment séduite.

Vous avez participé aux Matchs de la rentrée littéraire ? 🙂

Rendez-vous sur Hellocoton !

Qui a écrit cet article ?

Tous ses derniers articles

Le nez dans les bouquins, le cœur dans les musées, les jambes à l'assaut du patrimoine et l'esprit en voyage ! Je partage avec vous mes découvertes culturelles du moment, diverses et variées, sans prise de tête. Éclectisme, je crie ton nom !
Serial blogueuse, retrouvez moi aussi sur mes blogs famille & lifestyle, Famille en chantier et Line&Color

You may also like

2 comments

Lili 1 décembre 2013 - 11 h 17 min

Oui j’ai participé aux Matchs de la rentrée littéraire que j’ai découverts cette année ! 🙂 J’ai également choisi Lady Hunt mais j’ai été très déçue. Après avoir, comme toi, été émerveillée par le style j’ai complètement décroché car j’ai trouvé que l’auteur ne maitrisait pas les thèmes traités.

Reply
Allychachoo 1 décembre 2013 - 14 h 33 min

Je file lire ta critique pour voir ton avis ! 🙂

Reply

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.