Home À visiter Paris, capitale de la gastronomie du Moyen-Âge à nos jours [EXPO]

Paris, capitale de la gastronomie du Moyen-Âge à nos jours [EXPO]

by Allychachoo

L’exposition Paris, capitale de la gastronomie du Moyen-Âge à nos jours faisait partie de ces expositions parisiennes du moment que je voulais absolument faire ! Et clairement : j’ai été absolument emballée par ma visite !

Paris, capitale de la gastronomie : une exposition ambitieuse

Forcément, Paris dit France dit gastronomie : ça, on sait. Oui, mais au final, est-ce qu’on sait comment “ça” a commencé ? Pas tant que ça… Et justement, l’exposition Paris, capitale de la gastronomie du Moyen-Âge à nos jours se donne l’ambition projet de nous donner une vision générale de la construction de cette importance de la gastronomie. De ses enjeux politiques pour les élites à son intégration dans la vie des Français, entre art, innovation et quotidien. Oeuvres, manuscrits, menus originaux, vidéos, argenterie et céramique, photographies… Foisonnant !

Le début du parcours parle de grands dîners de réception parisiens qui ont marqué l’histoire. Le banquet de Charles V en 1378, le dîner en l’honneur de la guérison de Louis XIV en 1687, la réception au Louvre en l’honneur de la reine Elizabeth II en 1957… On passe ensuite au “Ventre de Paris”, avec la mise en avant des fameuses Halles puis du MIN de Rungis. Troisième espace avec… les restaurants ! Les fameux ! Une invention finalement assez récente, qui s’est d’abord concentrée aux abords du Palais Royal et des grands boulevards avant de gagner tous les quartiers. On parle ensuite bien entendu de boulangerie et de pâtisserie. Que serait Paris sans sa mythique baguette et son croissant ? L’exposition se termine par la mise en perspective de Paris avec l’apport ô combien précieux de toutes les spécialités des régions françaises.

Une muséographie très réussie

Cette expo Paris, capitale de la gastronomie est avant tout un plaisir… pour les yeux ! Oui, pas les papilles, pour cela il faudra laisser faire votre imagination. Mais dès qu’on pénètre dans l’espace de la Conciergerie, on en prend plein les yeux. Parce que le lieu est magnifique, bien entendu. Il s’agit de la salle des Gens d’armes, qui servait de réfectoire à l’époque médiévale. Et sur le côté, les cuisines de Jean II Le Bon, clairement impressionnantes par les dimensions de ses 4 cheminées d’angles.

Mais ce qui marque avant tout, c’est le mobilier spécifique dédié à l’exposition. Tout se fond dans le bâtiment magnifiquement. Les espaces sont très bien délimités sans pour autant dénaturer l’environnement (et ça, c’est une gageure dans les grands lieux historiques ). C’est à la fois esthétique et clair au niveau de la présentation des contenus. L’univers consacré aux restaurants notamment est très sympathique. Ajouter à cela des contenus interactifs, comme les tablettes qui permettent de se projeter en réalité augmentée dans la galerie : une vraie réussite !

Beaucoup de choses à apprendre dans cette expo Paris capitale de la gastronomie

J’ai absolument adoré ma visite à La Conciergerie. Et j’ai appris tellement de choses ! Saviez-vous que le banquet des maires de France en 1900 a régalé plus de 20 000 personnes en 9 plats en un temps record ? Et que c’est largement dû du passage d’un service “à la française” – avec tous les plats en même temps – à un service “à la russe” où les plats s’enchaînent ? Cette expo a aussi été l’occasion d’apprendre que notre fameuse baguette n’est pas si vieille que ça… Une surprise pour ma part ! J’ai aussi appris des mots (et ça j’aime). Saviez-vous que des étrésillons étaient des éléments en pierre pour maintenir un écartement ? Et bien moi non. Et de les voir dans les cheminées, forcément, j’ai compris !

Tous les objets exposés sont également dingues en eux-mêmes par tout ce qu’ils apportent. C’est intéressant, c’est parlant, c’est beau. Dès le début, j’ai été bluffée par la lecture des menus des grands événements. C’est juste DINGUE de voir l’ampleur de tout cela, la masse, l’évolution des goûts… Et rien que l’objet du menu en lui-même… J’ai eu le même sentiment devant les cartes de restaurant anciennes, que j’ai trouvées belles.Bon, et puis la Symphonie des fromages en Brie majeur de Marie-Jules Justin, pour la fan des natures mortes que je suis… <3 Et les collages d’Alain Passard adaptés sur des céramiques par Maison Fragile ! Il y a tellement de choses que j’ai aimé !


L’expo Paris, capitale de la gastronomie est à voir à La Conciergerie jusqu’au 16 juillet. Vraiment, si vous avez l’occasion d’aller la voir, filez-y avant sa fermeture !

Qui a écrit cet article ?

Tous ses derniers articles

Le nez dans les bouquins, le cœur dans les musées, les jambes à l'assaut du patrimoine et l'esprit en voyage ! Je partage avec vous mes découvertes culturelles du moment